Livre broché

Si les arbres pouvaient parler

15,00

Si les arbres pouvaient parler - Livre broché | Psychologue Angers - Thérapeute Trélazé
Si les arbres pouvaient parler - Livre broché | Psychologue Angers - Thérapeute Trélazé
Si les arbres pouvaient parler - Livre broché | Psychologue Angers - Thérapeute Trélazé

A propos du livre

Adopté par une famille française, cet enfant de 2 ans né à Bucarest en 1982, avait déjà vécu d’immenses drames avant même d’avoir posé un pied sur le sol de sa nouvelle patrie.Devenu adulte, comment pouvait-il se souvenir de traumatismes alors même qu’il n’était encore qu’un bébé lorsque les faits se sont produits ?L’auteur explique, à travers ce témoignage bouleversant, comment la mémoire traumatique a resurgi plus de 30 ans après et comment,aidé de sa thérapeute, il a réussi à surmonter le défi de continuer à vivre tout en refermant les blessures du passé, grâce une technique de thérapie exceptionnelle qu’est le Rêve Éveillé Libre.Ce témoignage rare nous plonge dans l’enfer de la dictature roumaine de Ceausescu, mais aussi dans les coulisses d’une thérapie aux nombreux rebondissements.

Si les arbres pouvaient parler - Livre broché | Psychologue Angers - Thérapeute Trélazé
Si les arbres pouvaient parler - Livre broché | Psychologue Angers - Thérapeute Trélazé

A qui est destiné ce livre ?

^

A ceux qui souhaitent découvrir ou expérimenter le Rêve Éveillé Libre.

En nous racontant sa thérapie de l’intérieur, l’auteur nous donne un exemple de ce que peuvent produire de nombreuses séances et surtout la puissance du Rêve Éveillé Libre pour guérir de lourds traumatismes.

^

Aux parents qui souhaitent adopter

Rarement la vie antérieure des enfants adoptés est évoquée, une fois les démarches administratives effectuées et l’enfant accueilli dans sa nouvelle famille. Hors, l’histoire de ces enfants débute bel et bien avant leur adoption. Elle est d’ailleurs, souvent douloureuse.

^

A l'entourage de ceux qui sortent d'amnésie traumatique.

Souvent l’entourage ne comprend pas ce qu’il se passe lorsqu’un proche ou un conjoint sort d’amnésie traumatique. Ce livre explique comment les souvenirs refont surface et quels effets ils peuvent produire sur la personne qui vit ce chamboulement de l’intérieur.

^

Aux personnes adoptées

 Le livre esquisse à travers la mémoire traumatique de l’auteur, les conditions de vie dans l’orphelinat de Bucarest en 1982 et 1984.

^

Aux professionnels thérapeutes

Ce témoignage illustre comment la mémoire traumatique refait surface et quel est le travail de thérapie qui s’engage autours de ces événements douloureux à revivre.

Si les arbres pouvaient parler - Livre broché | Psychologue Angers - Thérapeute Trélazé

A propos de l’auteur

Matthieu Le Tousse

Matthieu Le Tousse, après longtemps avoir été photographe, a repris ses études, afin de se former en tant que thérapeute en Rêve Eveillé Libre. Il est le papa d’une petite fille de 6 ans. Il exerce désormais auprès de personnes qui souhaitent comprendre d’où proviennent leurs blocages 

“Quel que soit l’endroit d’où l’on vient, si l’envie de vie est la plus forte, alors tout devient possible”

Matthieu Le Tousse

La fête est finie

Ce lendemain de réveillon, ma Mère est encore d’une humeur exécrable, car hier soir elle s’est couchée tard. L’ambiance est lourde et pesante. Comme d’habitude, j’en prends pour mon grade au moment du repas. “Tu tues ta fille à petit feu ! Tu la nourris très mal.” Les réflexions pleuvent et comme toujours, je fais le dos rond. Je ne voudrais surtout pas flinguer ce moment important. Nous sommes le 25 décembre 2015 et à notre manière, nous fêtons Noël.
Je m’appelle Matthieu, je suis né à Bucarest en Roumanie le 24 mai 1982 et j’ai été adopté à deux ans et demi par une famille française. Ma sœur Sophie est arrivée de Corée du Sud quelques mois avant moi.

Après une énième prise de bec et de coups de pieds sous la table, distribués à la moindre occa-sion par celle que j’appelle ma Mère, le moment du café se termine en apothéose, car mon Père ne l’a pas fait couler de la bonne manière :
«Rrrrrrrrr, Jean-Louiiiis, tu sais bien que ce n’est pas comme ça qu’on fait, tu n’as pas besoin de mettre deux dosettes pour deux tasses. Depuis le temps que je te le dis. Bon, alors tu me l’apportes ce café. Humm (long soupir), c’est pas possible !!!!!!».
C’est la goutte de café de trop. La tasse déborde, je n’en peux plus. J’explose. Cette fois, c’est terminé. Je n’en supporterai pas plus. Je décide de claquer la porte de chez mes parents. Avec Emmanuelle, ma femme et Wendie, ma petite fille de 3 ans, nous prenons la route et décidons que le “grand cirque” a assez duré!
Après avoir culpabilisé comme souvent, je ne me sens pas bien, regrette ma réaction. Quel fils indigne je fais ! Cet épisode me mine et je me rends bien compte qu’il y a quelque chose qui cloche avec ma Mère.
Cette fois, ça va trop loin, je ne m’en sors pas, après plusieurs jours à broyer du noir, Emmanu-elle arrive à me convaincre que j’ai besoin d’aide. C’est décidé, je vais aller consulter.
Allongé sur le divan, je me relaxe au chaud sous une couverture. Jocelyne, la thérapeute me recommande de fermer les yeux.
« Laisse venir les images à toi, sur ton écran mental. Décris toutes les images, les sensations, les émotions qui te traversent. Tu vas voir, ça vient tout seul, me glisse-t-elle doucement».
Bien décidé à tester une séance de Rêve Eveillé Libre, technique de thérapie douce dont Em-manuelle avait entendu parler, je joue le jeu et je sens peu à peu une certaine torpeur m’envahir. Je plonge tranquillement dans un demi-sommeil. J’enchaîne quatre ou cinq séances qui me permettent de me familiariser avec la méthode. Je découvre peu à peu, un monde de rêves peuplés de nom-breux animaux dangereux coupeurs de tête, de montagnes à gravir, de falaises desquelles je tombe pour m’enfoncer au plus profond des flots afin d’y chercher des trésors insoupçonnés. Je vole au milieu des oiseaux, je me repose dans les nuages, me baigne dans la mer, m’allonge sur le sable chaud, vole vers la lune… Autant de symboles qui me permettent d’évacuer les nœuds que j’ai, il semblerait dans le cerveau.
« L’influx nerveux travaille pendant le rêve, m’assure Jocelyne, et vient rétablir des connexions entre les neurones, qui ne se faisaient pas bien.»
Je semble aller mieux. Pourtant, un jour où je suis allongé comme d’habitude, je sens quelque chose d’anormal. Survient tout à coup l’image et surtout le son d’un verre qui tombe d’une table et qui se brise en mille morceaux, telle une déflagration.
Je sens un frisson me parcourir le corps, de la tête aux pieds et qui me glace le sang. Quelque chose d’incompréhensible me secoue, déclenche en moi une véritable peur panique. C’est comme une décharge électrique. En un quart de secondes, le rêve devient cauchemar. Je sors de cette sé-ance complètement perplexe, un peu groggy et surtout moralement secoué. Heureusement, Joce-lyne me rassure et m’assure que les prochaines séances devraient bien se passer.
Ni elle ni moi ne pouvions deviner qu’à ce moment précis, j’étais sur le point de sortir d’une amnésie traumatique d’une durée de 34 ans et que la Terre ne faisait que s’ouvrir sous mes pieds. C’est comme si le volcan qui paraissait endormi depuis toujours et dont on ne se méfie pas, s’était réveillé tout à coup et que l’irruption était imminente.
À partir de ce moment-là, je ne serais plus jamais le même. Sans le savoir, j’étais entré dans un voyage intérieur qui allait occuper trois années de ma vie, souvent nuits et jours. Ce serait un voy-age, à travers la mort, la vie, ce qu’elle a de plus laid et de plus beau aussi, un voyage que ne me laisserait aucun répit, aucune autre échappatoire que de revivre un à un, sans omettre le moindre détail, les événements les plus sombres et pourtant fondateurs de mon existence.

Si les arbres pouvaient parler - Livre broché | Psychologue Angers - Thérapeute Trélazé

Un livre qui se lit d'une traite tellement on ressent de force et d'espoir entre les lignes. Cette histoire est vibrante et résonne en nous... Elle participe à notre propre construction aussi, en nous dévoilant comment tout ce qui fait notre vie fait partie intégrante de ce que nous sommes.
Je conseille vivement cette lecture.

Magaly

En temps que thérapeute mais aussi être humain, j’ai été très touché de la sincérité de ce témoignage qui je l’espère pourra aider beaucoup d’autres personnes. Car au delà de toute l’horreur des épreuves vécues par Matthieu, il y a ce message positif que la vie est plus forte que tout !!!
Merci pour ce beau cadeau et je lui souhaite beaucoup de bonheur.

Christophe