Comment ne plus faire de cauchemars ? Voici 4 infos pour mieux comprendre nos cauchemars.

Publié le : 9 novembre 2020
Dans la catégorie : Les rêves

Temps de lecture estimé :

Nos nuits ne sont pas toujours aussi tranquilles qu’on pourrait le croire et nous nous demandons comment ne plus faire de cauchemars. Alors que certains se souviennent de leurs rêves, d’autres, au contraire, n’en ont aucun souvenir au réveil, hormis peut-être les cauchemars. Nous faisons un nouveau rêve à chaque nouveau cycle de sommeil, à savoir tous les 1h30 environ.

Définition du cauchemar

Alors que la plupart de nos rêves nous échappent, d’autres nous procurent des sensations agréables. Peut-être avez-vous déjà ressenti l’impression de voler ou de vous déplacer dans des espaces temps de façon instantanée ? Le rêve est un espace compensatoire où tous les fantasmes sont permis. Il y a une infinité de rêves et les cauchemars en font partie. A la différence des rêves dits “agréables”, les cauchemars nous procurent des sensations désagréables : sueurs froides, peur, stress, angoisse, envie de pleurer, etc.

comment ne plus faire de cauchemars

Quel est le contenu d’un cauchemar ?

C’est Sigmund Freud, le premier, qui a évoqué la notion de contenus inconscients refoulés. Il expliquait comment notre préconscient et notre conscient jouaient le rôle de censeurs, pour éviter que nous soyons submergés par toutes nos pulsions (le ça). Les cauchemars sont ni plus ni moins que l’expression de contenus (inconscients) refoulés qui remontent dans notre conscient.

De façon plus simple, c’est comme si notre inconscient avait un message à nous faire passer et qu’il était important que nous en ayons conscience. Nos protections psychiques sont particulièrement efficaces et il faut parfois des années avant que nous nous décidions à écouter véritablement le sens de nos cauchemars. Souvent la clé de notre mal-être réside dans nos cauchemars.

Vos cauchemars ont un sens. Ecoutez les !

Comment écouter son cauchemar et surtout comment lui donner du sens ? Pas simple me direz-vous. Mais la plupart du temps, il s’agit d’événements traumatiques revécus la nuit et qui n’ont pas été évacués. Alors la séquence tourne en boucle. Parfois, lorsqu’il s’agit de mémoire traumatique, le rêve peut tourner en boucle aussi longtemps que le sujet n’est pas sorti d’amnésie.


Dans d’autres cas, le sevrage ou la réduction de la consommation d’alcool ou de médicaments psychotropes peuvent également provoquer des cauchemars. Le sujet revit des moments violents imaginés ou réels qu’il a du mal à supporter et qui le traumatisent.

Certains mauvais rêves semblent d’origine inexpliquée, mais ils ont toujours un rapport avec l’expression de tensions et de conflits internes refoulés par le rêveur. Chez les enfants, il peut s’agir de la relation aux parents, parfois symbolisés par le Roi ou la Reine ou d’un autre personnage exerçant un rapport de puissance ou de domination sur l’enfant. Les cauchemars permettent alors de décharger les tensions et permettre ainsi au sujet de vivre une vie acceptable pour lui, le jour.

Comment ne plus faire de cauchemars ? Voici 4 infos pour mieux comprendre nos cauchemars. | Psychologue Angers - Thérapeute Trélazé

Le Rêve Eveillé Libre pour éviter les cauchemars

Arrêter de faire des cauchemars, c’est possible, à condition d’effectuer un travail thérapeutique qui permettra d’explorer les causes du mauvais rêve. Le Rêve Eveillé Libre est un terrain de jeu qui permet d’explorer les profondeurs de l’inconscient, tout en étant en parfaite sécurité avec le thérapeute. On parle bien de “Rêve” Eveillé, et non pas de “Cauchemars” Eveillés Libres, mais pourtant, certaines séances permettent de revivre le cauchemar dans toute son intensité. C’est la condition indispensable, qui permettra au cerveau de classer l’événement traumatique dans la case souvenirs.

La méthode du Rêve Eveillé Libre est une méthode très efficace qui permet d’aider le sujet à décoder les contenus qui lui sont délivrés par son inconscient. Le thérapeute met en mots des maux qui jusque là, étaient restés sous silence. Pour cela l’étude des symboles présents dans les rêves ou les cauchemars est la clé de la réussite pour profiter enfin de nuits réparatrices et apaisées.

Nous avons vu dans cet article comment ne plus faire de cauchemars. Il ne vous reste plus qu’à passer de bonnes nuits !

Article écrit par Matthieu Le Tousse

Article écrit par Matthieu Le Tousse

Thérapeute spécialisé dans l'analyse des rêves, j'aide ceux qui le souhaitent, à retrouver l'estime d'eux-même, sortir de la dépression, ou encore vaincre une phobie ou des angoisses.

L’un de ces thèmes pourrait également vous intéresser :

Covid 19, re confinement et angoisse de mort

Covid 19, re confinement et angoisse de mort

Mes pérégrinations sur Facebook, hier soir, m'ont donné l'idée de cet article. En effet, il y avait une publication qui a attiré mon attention. Elle faisait le parallèle entre la façon dont nous avions géré le sida dans les années 80 et aujourd'hui la Covid 19. C'est une phrase...

Le viol, profanation du corps

Le viol, profanation du corps

Cet extrait du livre d'Anne Dufourmantelle "La Femme et le sacrifice" (Ed. Denoël), page 156 m'a beaucoup marqué et je trouvais cette réflexion sur les conséquences du viol très intéressante :  "Que signifie un corps profané ? Le viol (par exemple celui de la mère de...